Mise en situation opérationnelle du Réseau Radio du Futur (RRF) lors du cross national des sapeurs-pompiers à Laval

Date : Tags : , , ,

Pour cet événement d’envergure nationale réunissant plus de 3 000 personnes, le SDIS-53 a souhaité disposer de 25 terminaux et d’un dispatch pour évaluer l’usage des outils du Réseau Radio du Futur (RRF).

La veille de la manifestation a été consacrée à la mise en place du dispatch au sein d’un poste de commandement situé à proximité de l’arrivée et chargé de la coordination de l’ensemble des secteurs de course. Celui-ci a été installé sur un écran tactique en superposition avec d’autres outils de gestion opérationnelle.
Parallèlement, les terminaux ont été distribués à différents responsables opérationnels en charge de secteurs fonctionnels et géographiques sur tout le parcours.

Une passerelle entre les terminaux TPH 900 et les terminaux RRF a été mise en place sur différentes conférences (direction de course, poste de commandement secours, sport/courses et appui système d’information et de communication). Elle a montré l’adaptabilité de l’outil dans son environnement et la complémentarité des deux terminaux dans la gestion de l’événement.

Grâce à ce dispositif opérationnel grandeur nature, les sapeurs-pompiers ont pu observer que la prise en main des terminaux était extrêmement rapide et ils ont souligné les progrès technologiques et les nouvelles fonctionnalités proposés par le RRF.
Enfin, le choix de regrouper sur la passerelle les canaux les plus sollicités a permis de démontrer la robustesse du système.

Qu'en pensent les utilisateurs ? : 3 questions à Steven LE BLANC - Capitaine - chef du service projets stratégiques du SDIS 53

Que pensez-vous du RRF ?

Le RRF représente un projet ambitieux et très attendu, se focalisant sur un domaine critique : les communications en situation opérationnelle. Son arrivée revêt une importance capitale, car il comble une rupture de nos systèmes de communications existants vis-à-vis des technologies de communication les plus récentes. Bien que le projet soit prometteur, sa mise en œuvre requiert un travail d'adaptation afin de répondre efficacement aux besoins spécifiques de chaque communauté utilisatrice du RRF, tout en offrant une résilience accrue.

Que va-t-il vous apporter au quotidien ?

J’imagine que le RRF va permettre de renforcer notre capacité à comprendre une situation terrain dans ses différentes dimensions. La géolocalisation précise des terminaux, la possibilité de joindre chaque terminal / engin sans limitation de distance, la possibilité d’avoir de l’information visuelle sont autant d’éléments nouveaux nous permettant de faciliter l’intelligence situationnelle.

Quel bilan faites-vous de cette mise en situation ?

La complexité de l’organisation des transmissions relevait notamment des difficultés pour accéder au réseau mobile sur l’ensemble de l’hippodrome et de la perte importante d’Antares à l’intérieur des bâtiments. Pour cette mise en situation nous retenons la facilité de prise en main de l’outil y compris par des personnes qui ne sont pas habituées à utiliser des terminaux radio et l’atteinte de l’objectif qui était de fiabiliser impérativement les communications des secteurs courses et secours. La dépendance du réseau mobile est l’élément crucial à prendre en compte et notamment en situation intérieure. Les terminaux ont été utilisés sans accessoires, qui sont impératifs (notamment un micro-poire déporté) pour une utilisation efficiente. Un Retex plus complet sera remis à l’ACMOSS.

 

À lire également

L’ACMOSS et l’ANFR signent une convention de partenariat

Date : Tags : , , ,
Le mardi 4 juin 2024, l’ACMOSS et l’Agence nationale des Fréquences (ANFR) se sont associées pour que des données anonymisées (les coordonnées géographiques des points de mesures, les niveaux de réception des champs mesurés, l’opérateur du réseau sur lequel des mesures ont été réalisées, etc.) de l’application Open Barres puissent servir le déploiement du Réseau Radio du Futur (RRF).

L’ACMOSS présente au salon Eurosatory

Date : Tags : , ,
Du 17 au 21 juin 2024, l’ACMOSS sera présente au parc des expositions de Villepinte pour la 56e édition du salon Eurosatory.
Salon mondial de la défense et de la sécurité, il réunit tous les deux ans les acteurs publics et privés ainsi que des industriels et des startups du secteur.